Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 08:16
Le Concert du 26/01/2019 à la Tête des Trains (77/Tousson)

Samedi 26 janvier 2019.

 

Nous abordons le quai de cette charmante et cocasse salle qu’est la Tête des Trains à Tousson.  Nous avons accès directement à la scène par la « porte de derrière » ce qui facilite grandement le déchargement. Le double sens n'est pas volontaire...

Le Concert du 26/01/2019 à la Tête des Trains (77/Tousson)

La configuration de la scène est très pro, tout est repris en façade et des retours sont présents. Tout ceci ne nous empêche pas de mener une balance complète en 20 minutes. A noter aussi qu’en configuration live, nous sommes totalement éblouis par l’éclairage et ne voyons strictement rien de ce qui se passe devant nous. Niveau réservation ce n’est pas complet, mais la salle se remplira avec les arrivants de dernière minute. Le public est, comme nous l’avions remarqué la première fois, pas forcément exubérant mais très attentif, connaisseur et au final satisfait (nous en aurons la confirmation à la fin).

Le Concert du 26/01/2019 à la Tête des Trains (77/Tousson)

Deux sets d’une heure sont prévus avec, en gros, un début à 21h20 et une fin impérative  à 24h00 . Aucun changement notable au niveau répertoire, nous continuons de roder les dernières compos et reprises.

Le Concert du 26/01/2019 à la Tête des Trains (77/Tousson)

A l’arrivée une très bonne soirée (elle fut quelque peu gâchée pour ma part par les séquelles d’une intervention ,48 heures plus tôt, sur une dent qui se révèlera très douloureuse) , un bel accueil de l’équipe et du public, un bon repas et des contacts pour des prochains concerts. Et toujours le Pierrot Von Toussons à la baguette. Merci à tous.

 

Prochain rendez-vous le  15/02/2019 au Stock à Mennecy.

Le Concert du 26/01/2019 à la Tête des Trains (77/Tousson)
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 10:19
La Strat préférée de....

La Strat préférée de....

Samedi 19 Janvier 2019, les Shakin’ Mates posent leurs flight-cases à l’After-hours de Beauvais,    pour un show prévu en trois sets. Disons-le  de suite la formule trois sets ne nous convient pas trop, d’autant que ce sont des sets d’une heure pleine. Nous arrivons à chaque fois, au troisième set, complètement rincés et comme c’est là qu’il y a le plus de monde, on en rajoute un peu et nous terminons torchons-chiffons-carpettes.

Une nouvelle batterie, enfin non, toujours la même... :)

Une nouvelle batterie, enfin non, toujours la même... :)

Nous démarrons à 22h00, la météo menaçante avec pluie, neige,  brouillard et verglas fait que le club n’est pas rempli ( sauf au troisième set, comme dit plus haut) et nous allons un peu ramer. L’accueil des chansons est curieusement sans rapport avec l’habitude, des chansons qui cartonnent font des « flops » et d’autres qui passent d’habitude moins bien sont reçues avec plus d’intérêt, pourquoi ?  Aucune idée….

Giul enceinte ?

Giul enceinte ?

Coté nouveauté Shotgun , It’s Better Later Than Never , Keep Your Hand To Yourself et Al Inclusive passent sans problème, c’est un bon point pour nous.  Le deuxième set étant un peu court par rapport au timing demandé, nous rajoutons Quit While You’re Behind que nous n’avons pas joué depuis des lustres et Down At The Doctors.

Snare light...

Snare light...

Ce fut donc un bon concert musicalement parlant avec un troisième set bénéficiant d’une ambiance plus Rock And Roll.

Merci à Bruno et Valérie de leur confiance. Nous reviendrons en septembre !

Balance....

Balance....

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 06:59
Le Concert du 10/01/2019 au Winston  (Giens/45)

10/01/2019, les Shakin’ Mates se retrouvent à Gien pour la première fois. Le Winston nous y accueille. Il faut de suite souligner la gentillesse du Staff, allant même jusqu’à nous aider à décharger et à ranger le matériel. Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà vu ça à ce point. Sinon la salle est relativement petite et pas excessivement propice aux concerts, le groupe se retrouvant au raccordement de deux salles et en face d’un escalier. Ce n’est pas l’idéal pour communier la Rock And Roll Therapy.

Le Concert du 10/01/2019 au Winston  (Giens/45)

Niveau son, nous sommes obligés de réduire la quantité de décibels à un niveau très bas, ce qui nous fruste un peu. Néanmoins, nous pourrons lâcher les chevaux en fin de deuxième set et tout au long du troisième. Nous sommes effectivement dans la formule trois sets qui n’est guère plus usitée. Sur le répertoire, nos périodes de vacances, les fêtes de fin d’année et l’enregistrement de deux disques ne nous permettent pas de faire des folies, on pourra juste préciser que You Can’t Judge A Book  By The Cover est définitivement installée (elle sera sur le prochain disque) , it’s Better Later Than Never (qui figurera aussi sur le prochain disque) passe pour la première fois de manière remarquable ainsi qu' All Inclusive (à écouter sur le prochain CD aussi) . C’est donc sur un beau LA GRANGE que nous prenons congés. Le public est satisfait, le boss également, nous devrions revenir en 2019.

Prochain rendez-vous le  samedi 19 Janvier à L’After Hours de Beauvais et le Samedi 26 à la Tête des Trains à Toussons (77)

Le Concert du 10/01/2019 au Winston  (Giens/45)
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 08:54
La scène

La scène

Le 15/12/2018, les Shakin’ Mates sont de retour en terre de Bourgogne. Il faut bien le dire, les endroits dans lesquels nous donnions des concerts ont disparu quasiment tous en même temps :

La Codalie à Passy

L’Escargot de Sab à Joigny

L’Expression à Veron

Et le Flyin Coyotte après un moment de flottement a orienté sa programmation vers un style plus feutré.

Heureusement, nous avons découvert Chez Max à Auxerre, il s’agit d’un très beau pub en bord D’ Yonne muni d’une belle scène, équipée en light, retours, batterie et sono. 

Le doigt dans le Skull ?

Le doigt dans le Skull ?

Nous arrivons donc vers 18h00, comme d’habitude, nous montons le matériel et là nous découvrons un beau DB mètres (Nous n’étions pas informés, mais nous l’aurions été, cela n’aurait pas changé grand-chose). L’engin a au moins une vertu, il est indicatif et ne coupe pas l’alimentation électrique. Nous avons toujours eu des problèmes avec ce style de contrôle (CF l’Oxford à Béthune ou Le Bureau à Reims)

A priori, le Db mètres retourne des informations au comptoir qui dispose d’un contrôle de niveau de sortie. Bref, tout ceci n’est pas l’idéal pour jouer sereinement , on est forcément obligé de se retenir et d’avoir l’œil qui traine sur le contrôleur.  Bon, le son de la balance est bon, nous ne savons  exactement pourquoi il le sera moins durant le concert, surtout au premier set.

On se prépare...

On se prépare...

La salle est pleine, notre amie Régine Tisserand  a ramené pas mal de monde. Le programme est identique au concert précédant, Aux Copains D’Abord, avec l’ambition de jouer tout cette fois.

Nous allons donner un beau concert, un peu bridé certes, mais beau concert tout de même et nous passons Shotgun de belle manière par contre It’s Better Later Than Never ne sera pas jouée car elle arrive au mauvais moment et risque de casser  l’ambiance de fin de premier set. Reportée au deuxième set, elle ne trouvera pas sa place non plus, hélas. Partie remise...

C’est donc après 2h30 de musique que nous raccrochons les instruments. Selon la formule consacrée : Tout le monde est content, la direction du Pub et le public. Donc la mission est réussie.

Après la musique, la discussion...

Après la musique, la discussion...

Un grand merci à David Teboul, le programmateur et à la direction de Chez MAX, à Valerie Kinuck pour son soutien, au public ainsi qu’à la direction de Chez Max. Un retour est d’ores et déjà prévu.

Prochain rendez-vous dans le 89 Au Marvageur à Rosoy le 5/04/2019, à vos agendas… …….

Les Shakin’ Mates profitent de l’occasion pour vous souhaiter une bonne année 2019, pleine de musique live !

Le Concert du 15/12/2018 Chez MAX (Auxerre/89)
Le Concert du 15/12/2018 Chez MAX (Auxerre/89)
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 15:45
Photo Albino Fonseca

Photo Albino Fonseca

Samedi  1 décembre 2018,

 

Deuxième concert des  Shakin’ Mates  Aux Copains d’ Abords à Châteauneuf sur Loire, sympathique petite salle du Loiret.  Pour l’occasion  nous avons préparé deux sets de 15 titres.  La salle, malgré les efforts de la direction n’est malheureusement pas pleine, les réservations de la formule repas plus concert, pourtant peu onéreuse, doit être à environ 50 %.  C’est bien dommage, car c’est une tendance de fond et se sera peut-être la fin des concerts dans le club, hélas…alors les gars, lachez Youtube, lachez vos téléphones et sortez ! Si vous n’honorez pas le travail de ceux qui se décarcassent à l’organisation de concerts, il ne faudra pas s’étonner ensuite que les établissements arrêtent.

Photo Albino Fonseca

Photo Albino Fonseca

C’est donc avec une assistance légèrement réduite mais très chaude, que nous commençons  après un excellent repas préparé par l’ami Joao. Coté répertoire sur le set 1, c’est assez classique, la compo All Inclusive qui figurera sur le prochain album fait désormais partie du show. Les compos Shotgun et It’s Better Later Than Never prévues ne serons pas jouées.  Sur le set 2, c’est Keep  Your Hands To Yourself  qui prend sa place à part entière et  Scuttle Buttin revient !  

Photo Albino Fonseca

Photo Albino Fonseca

A l’arrivée une belle soirée, avec des Shakin’ Mates très en forme délivrant deux sets bien sauvages !

Grand merci à Albino Fonseca de Radio Arc en Ciel de sa présence et de ses belles photos.

 

Le Concert du 1/12/2018 aux Copains d'abord / Chateauneuf sur loire (45)Le Concert du 1/12/2018 aux Copains d'abord / Chateauneuf sur loire (45)
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2018 5 07 /12 /décembre /2018 08:20
Le Concert du 23/11/2018 : Private Party à Lille

Le  23/11/2018, nous nous retrouvons à Lille au Bistronome, charmant pub/restaurant afin de célébrer l’anniversaire surprise de l’ami Bruno Ponchon. Les choses ont été bien faites, malgré l’épisode du Star Rock Café  (évoqué dans le précèdent article) et la petite panique que les organisateurs ont dû gerer pour trouver une salle de repli.

Le Concert du 23/11/2018 : Private Party à Lille

C’est donc en croyant se rendre  à l’anniversaire d’une amie qu’il n’a pas vu depuis fort longtemps que l’ami Bruno se présente à l’entrée de la salle, tous feux éteints pour l’occasion. Nous sommes en place pour délivrer un « joyeux anniversaire » à la manière de Tush. La surprise est donc totale et parfaitement  réussie.

La salle est bien remplie d’amis de Bruno et de sa famille, des fans de musique pour la plupart membres de l’association Quo France. Pour l’occasion, nous avons remodelé un set spécial, avec une entrée play-back d’intro à Caroline et Roadhouse Blues pour faire honneur au Président. Le reste de la longue set liste ne présente pas d’originalité par rapport à d’habitude.

Le Concert du 23/11/2018 : Private Party à Lille

Tout le monde est ravi, Bruno est aux anges et ému. Une bien belle fête d’autant que nous avons tous réussi l’exploit de maintenir la surprise jusqu’au bout en prenant soin d’effacer toute trace sur internet.

Merci à Natalie, à son frère, et aux amis présent. Merci évidemment à Bruno pour son amour « paranormal » de la musique.

 

A l’heure où j’écris ces lignes, le prochain rendez-vous sera chez Max à Auxerre, le 14/12/2018

Le Concert du 23/11/2018 : Private Party à Lille
Le Concert du 23/11/2018 : Private Party à Lille
Le Concert du 23/11/2018 : Private Party à Lille
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 08:47
Coup de gueule et hommage

Mon intention première était de pousser un coup de gueule contre l’attitude irrespectueuse d’un patron de salle ou de son gérant et puis au moment de commencer à écrire, j’apprends le décès de Gillou, ex patron du Pélican, qui lui respectait les musiciens et son métier avant tout. Alors je joins les deux, la nullité de l’un mettant en valeur la classe de l’autre, au moins cela donne une utilité à la nullité !

Le 23 novembre 2018, nous devons jouer à Lille, au Star Rock Café, pour un évènement semi privé organisé pour l’anniversaire de Monsieur le président de Quo France. Les organisateurs de la partie privée réservent donc une bonne quarantaine de couverts et nous demandent de venir faire un Gig surprise. Pour notre part, cela fait environ 500 kms aller/retour et des personnes  viennent de très loin pour l’occasion, Grenoble en particulier. Une dizaine de jours avant le gig, nous téléphonons  au Star  Rock café pour connaitre précisément les horaires d’arrivée, de balance, etc, la routine quoi. Le monsieur à l’autre bout du téléphone répond : Vous n’êtes pas au courant ? il y a eu un incendie, la salle est fermée !  Mais monsieur, si vous ne nous prévenez pas, comment pourrait-on être au courant ?  Vous savez très bien que l’on vient de région parisienne, vous savez très bien que des invités à la fête privée viennent de très loin et votre seul réponse c’est : j’avais autre chose à penser !

 Il suffit de consulter internet pour voir que l’incendie a touché uniquement la cuisine, ce n’est donc pas une catastrophe insurmontable. La moindre des choses aurait donc  aurait consisté à prévenir l’organisatrice de la private party et/ou nous-mêmes afin d’éviter un déplacement pour rien, mais non, en 10 jours la direction de cette salle n’a pas trouvé une minute pour passer un email ou un sms afin d’éviter tous ces déplacements pour rien ! Un comble. Certes, nous pouvons comprendre qu’un incendie perturbe la vie d’un établissement, mais la bonne gestion des lieux exigent aussi le respect de ces prestataires et de ses clients !  Cher Monsieur, vous ne nous respectez pas et bien sachez que nous ne vous respections pas non plus !  Nous ne doutons pas un seul instant que vous vous en fichez, mais peu importe, vous faites partie de la catégorie « Vendeur de Limonade », la musique n’est qu’un prétexte à écouler votre bibine et même ça vous n’êtes pas capable de le respecter !

Miraculeusement, une salle de remplacement  sera trouvée (compte-rendu à venir)

Gillou avec en photo Pat Llaberia et Fred Guillemet

Gillou avec en photo Pat Llaberia et Fred Guillemet

A l’exact inverse, Gillou (Ex boss du Pélican à Lardy) , la générosité même. Certes l’homme est un peu bourru, pas facile d’accès quand on le connait pas, probablement prend –il  volontairement du recul quand il ne connait pas un groupe, mais une fois qu’il le connait, les barrières tombent et c’est bien le respect qui règne en maitre dans les relations humaines. Gillou a créé un univers unique dans son Pélican (bien épaulé par Coco, évidemment) , un esprit que sait faire perdurer Julien !

Que dire de plus ?  L’ami n’aura pas profité bien longtemps de sa retraite, mais nous le garderons toujours dans notre cœur ce personnage haut en couleurs, petit frère d’Audiard tant  les repas d’après concerts  étaient dignes des tontons flingueurs.

Au revoir l’ami, nous viendrons au Pélican en mai prochain, nul doute qu’on échangera quelques phrases au passage.

Que vive Le Pélican à Lardy, que vive l’esprit de Gilou et que les tenanciers style Star Rock café de Lille en prennent de la graine ou qu’ils aillent se faire voir ailleurs, au pays du karaoké par exemple !

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2018 6 17 /11 /novembre /2018 06:38
Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)

Vendredi 9 novembre 2018,

Cela fait environ quatre ans que les Shakin’ Mates courtisent la Brasserie de Marcoussis. Des tas de choses ont fait que cela ne s’est jamais concrétisé mais ça y est, c’est chose faite, la patience paye toujours !

La Brasserie de Marcoussis est, comme son nom l’indique, une brasserie, oui une vraie brasserie, un endroit on l’on fabrique de la bière quoi. Et là, en plus elle est bio et bonne, sa réputation ne cesse de grossir…..

Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)

La salle est immense et encore en travaux pour un meilleur accueil des clients et  du public, le faux plafond a été déposé pour travailler le toit et il n’a pas été encore remis. Compte tenu de la hauteur, le son tourne et cela va nous gêner un petit peu. Première aussi pour la venue du Food truck à la place, provisoire, des repas. Les pizzas sont bonnes, ça change de Domino’s !

Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)

Si on parlait musique ?  Deux sets au programme, des sets longs de 15 chansons chacun et quelques nouveautés au programme : Shotgun (compo) va très bien passer, All Inclusive (compo) aussi, You Can’t Juge A Book By The Cover  (reprise de bo Diddley) également , It’s Better Never Than Never  (compo) un peu moins.

Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)

Le deuxième set démarre par un « nouvelle nouveauté » : Keep Your Hands To Yourself  (reprise des Georgia Satellites) qui va passer impeccablement à son tour. Le Bilan des nouveautés est donc très satisfaisant et en plus les chansons sont appréciées du  public. Tiens, le public, venu en nombre fort honorable, va danser et chanter tout au long du concert. Grand merci à lui, le partage est la plus belle des récompenses !

Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)

Merci donc à Gilles Bourasseau & Nicolas Bourasseau (pour les photos aussi) , Kat Romero & Abdel, Pierre, Peter's Friends, Le Did & Corinne, Christophe & Rosanna...et le super public de La Brasserie.

Prochain  rendez-vous le 1/12/2018 au Copain d’ Abord- Châteauneuf sur Loire (45)

Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)
Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)
Le Concert du 9/11/2018 à La Brasserie Artisanale de Marcoussis (91)
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2018 4 01 /11 /novembre /2018 19:24
Le Marshall prend du service sur les rhytmiques.....

Le Marshall prend du service sur les rhytmiques.....

Lundi 29/10/2018

 

Les Shakin’ Mates sont en studio pour donner un petit frère à Rock and roll  Preachers !   Nous avons choisi la manière douce afin d’être moins accaparés par le travail en studio sur une courte période  et donc de se laisser plus de temps pour les répétitions des concerts et des nouvelles chansons. Il s’agit donc de la première session d’un travail qui s’étalera sur quelques mois. Au programme, deux projets distincts : Le projet 1 sera, comme dit plus haut, le successeur de Rock and Roll Preachers avec son lot de compositions et d’invités, le projet 2 sera un Best Of « Live » enregistré en studio par nous 4 uniquement. La priorité absolue est donnée au projet 1,   le projet 2 sortira plus tard.

 

 Dans ce cadre, nous partons pour une séance de basics tracks de 6 titres qui doit se terminer à 23 heures et qui se terminera à 23 heures !  Pour le projet 1, nous enregistrons ( sans guitare rythmique et sans solos, qui seront posés plus tard),  notre nouvelle version totalement revisitée de I Just Want Make Love To You, la prise 2 sur 2 sera retenue. Nous continuons par You Can’t Judge A Book By The Cover , là aussi la prise retenue sera la 2 sur 2 car il y a une petite erreur de structure sur la première. Arrive en troisième : Whole Lotta Shakin Goin On, prise retenue : 2 sur 2 puis la quatrième et dernière :  Rock And Roll de Led Zeppelin , prise 1 sur 1 retenue . Après les écoutes de contrôle nécessaires et quelques légères corrections, nous validons l’ensemble.

 

            

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Passons au projet 2, ou il s’agit de restituer l’esprit concert de nos reprises majeures avec la formation actuelle, deux titres  sont au programme ce soir : I Can Tell et Hoochie Coochie Man.Nous les jouons depuis tellement longtemps que cela devrait aller vite ! Et bien non, c’est ici que nous allons prendre un peu plus de temps, I Can Tell nécessitera  4  prises et Hoochie Coochie Man  4 également….A chaque fois nous garderons la dernière, mais le résultat est bon ! Bien saignant !

 

Objectif atteint. Rendez-vous le lendemain pour compléter les titres en guitare rythmique, en cœurs et en rectification de chant.

La Zeimeitis qui va servir notamment pour Hoochie Coochie Man....

La Zeimeitis qui va servir notamment pour Hoochie Coochie Man....

Mardi 30/10/2018 :

 

Deuxième séance qui va consister à vérifier les vocaux et habiller les trois premiers titres de la veille. Rendez-vous est pris pour 18h15, nous commençons à l’heure.

 

I Just Wanna Make Love To You :

Partie vocale : Certaines phrases sont refaites sur l’ensemble de la chanson, le refrain est doublé la fin également.

Partie instrumentale : La Guitare rythmique est posée avec pas mal de corrections afin qu’elle « s’emboite » parfaitement avec la première des basics tracks.

 

You Can’t Judge A Book By The Cover :

Partie vocale : un couplet entier est refait, de même que la partie ‘douce’. Une phrase des refrains est refaite systématiquement. Des phrases des couplets sont corrigées.

Partie instrumentale : La guitare rythmique est posée en son clair avec une attention particulière sur les questions /réponses entre les deux guitares, qui n’étaient pas prévues au départ mais qui sonnent très bien et qui demandent un ajustement parfait.

 

Whole Lotta Shakin Goin On :

Partie Vocale : La partie douce est refaite et doublée, sur le reste rien à signaler.

Partie instrumentale : L’intro est doublée sur une autre position de manche et avec le micro aigu. La partie rythmique est posée avec un son assez clair mais légèrement salit.

Durée de la séance : Trois heures, nous aurions pu continuer mais la fatigue de la veille, fatigue physique et vocale se fait sentir. Prochain rendez-vous le jeudi 1/11/2018 à 12h30 pour une séance  de deux heures identique à la séance 2.

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Jeudi 01/11/2018 :

 

Troisième séance calée de 12h30 à 14h30, cela devrait suffire. Au programme fin du dégrossissement des trois derniers titres. Pour ne pas se casser la voix de suite, nous décidons de passer Rock and Roll de la première position à la dernière.

 

I Can Tell :

Partie Vocale : Quelques petites corrections et doublage de la voix sur les refrains.

Partie instrumentale : Insertion de la guitare Rythmique, gros travail de synchronisation des guitares.

 

Hoochie Coochie Man :

Partie Vocale : Une seule petite correction de texte et doublage de certaines parties.

Partie instrumentale : Je pars un peu dans le doute en me disant que ma rythmique risque de faire double emploi avec des parties de Giuliano. Nous enregistrons en test et le résultat est entre pas terrible et inutile. Il faut trouver autre chose. La lumière viendra de Pierre, je change donc radicalement de riff et ça le fait bien ! Mais cela  va nous prendre un temps fou et l’on déborde joyeusement de l’horaire prévu : 15h15, je dois partir. Hoochie Coochie est presque terminé mais il reste pas mal de riffs à recaler plus précisément. Nous n’avons donc pas le temps de voir Rock And Roll.

 

Prochaine séance : pas encore fixée pour le moment.

Nb1 : Pour chaque chanson, nous avons fait des tests de guitares, d’effets, de canal saturé ou pas afin que les sons des guitares soient les plus complémentaires possible.

Nb2 : Une malencontreuse manœuvre sur mon appareil photo à fait que j’ai tout perdu l'ensemble des images prises les deux premiers jours d'où la pauvreté des illustrations.....

La Sandberg qui va servir pour la session

La Sandberg qui va servir pour la session

Mardi 06/11/2018

 

Séance prévue à 21h00 jusqu’à 23h00, on débordera de 15 minutes

Nous profitons d’une annulation de répétition pour se pencher sur Rock And Roll qui était la dernière chanson de la première session à ne pas avoir reçu de guitare rythmique et de correctifs vocaux. A l’écoute de la mise à plat, les vocaux ne sont vraiment pas bons, à se demander comment on n’a laissé passer ça en fin de séance initiale, ce qui d’ailleurs n’aurait pas changé grand-chose, visiblement la voix était fatiguée, nous n’aurions pas pu tirer beaucoup mieux. Deux possibilités, soit refaire les phrases « mauvaises » soit tout refaire. Compte tenu du nombre important de phrases à refaire, nous décidons de réenregistrer tout, ça ira plus vite et surtout de la prendre moins en puissance.  Bonne solution, ça passe impeccable, j’en profite pour doubler les refrains et la fin. Reste la guitare rythmique.

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Exercice difficile aussi, car il faut trouver l’espace pour la placer ce qui oblige parfois à changer la façon de jouer. Nous y arrivons, nous contrôlons, quelques corrections sont apportées et l’affaire et dans la poche.  Nous retournons auprès de Youtube, écouter l’original du cri qui lance le solo car les essais de « mémoire » ne sont pas très bons. De retour en studio, je pousse mon cri primal, inspiré de Robert Plant, qui finalement n’est pas le même et ça passe aussi. Il est 23h00, nous décidons de nous pencher sur la fin de Hoochie Coochie Man qui devait se finir en fade à cause d’une petite erreur. Nous avons réussi à sauver la fin grâce à l’informatique il faut donc que je rechante cette même fin : Affaire dans le sac du premier coup.

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Reste à tester les maracas sur l’intermède de You Can’t Judge A Book By The Cover. Test fait, ça sonne…on enregistre. Le premier coup est à refaire, je frappe le micro. Le deuxième essai est dans la boite. A voir par la suite si on garde sous cette forme ou pas, le principe est efficace en tous cas.

Voilà donc, ne reste plus qu’à se pencher sur les petites rectifications à droite et à gauche et de penser à la date de la prochaine session d’enregistrement des prochains titres.

Mercredi 12/12/2018

 

Deuxième séance de basic-tracks pour les Shakin’ Mates. La séance initialement prévue à 18h00 a été reportée à 21h00. Ce qui laisse supposer que le programme initial de 6 chansons devra être revu à la baisse.

Après avoir « révisé » deux chansons pour le concert à Auxerre, nous nous attaquons à la première dans l’ordre initial prévu à savoir :

Love Me Two Times des Doors : la première prise est satisfaisante, nous faisons un petit correctif de guitare et une mise en place de batterie (comme d’habitude, la guitare purement rythmique de tous les titres sera faite lors d’une séance ultérieure).

Nous décidons de tenter une deuxième prise, un peu plus nerveuse, le résultat est encore meilleur et nous décidons de la garder après avoir effectué le même correctif de batterie que sur la Take one. Après vérification ultérieure la chanson va partir chez un ‘guest’ , dont nous ne pouvons révéler le nom pour le moment, histoire de faire une petite surprise,  afin de la compléter en rythmique et en solo.

Nouvelle casquette pour Pierre, un evenement....

Nouvelle casquette pour Pierre, un evenement....

Vient le tour de  All Inclusive, une composition : Ici un problème de buz sur ma guitare (je dois me contenter de faire l’intro pour le moment) nous fait perdre du temps. Nouvel essai en changeant d’ampli, il y a une amélioration mais ce n’est pas satisfaisant. Nouvel essai avec une autre guitare avec des doubles bobinages. Là c’est beaucoup mieux. Nous pouvons enregistrer. La première prise est bonne, mais nous décidons également d’en faire une deuxième qui se révèlera , elle aussi, meilleure.  Après écoute, je vais être obligé de refaire l’intro qui est loin d’être parfaite et des parties vocales, envoyées en yaourt pour ne pas interrompre la prise. La chanson sera envoyée à un autre invité pour faire le solo dans son home studio. Ici aussi, nous ne pouvons pas dire le nom tant que ce n’est pas finalisé.

A droite la buzeuse avec l'effet, celle de gauche ne buze pas....

A droite la buzeuse avec l'effet, celle de gauche ne buze pas....

Il nous reste 30 minutes, soit nous rangeons, soit nous  tentons une autre chanson. Nous partons sur l’option 2 et c’est au tour de Keep Your Hands To Yourself des Georgia Satellites. La structure est légèrement changée pour les guests à venir. Prise une très bonne, mais un peu sage, nous repartons pour une prise deux qui va se révéler très bonne aussi avec ce petit gain de sauvagerie dans la retenue qui lui va bien.

Les trois titres seront "affectés" au disque 1

Batteur brillant....

Batteur brillant....

Voilà, trois heures, trois titres dans la boite. Prochain rendez-vous non fixé à ce jour pour vérification et premières finissions des titres.

Giuliano s'echauffe au SMS pendant qu'un ampli tout neuf, 100 % made in France s'echauffe aussi.
Giuliano s'echauffe au SMS pendant qu'un ampli tout neuf, 100 % made in France s'echauffe aussi.

Giuliano s'echauffe au SMS pendant qu'un ampli tout neuf, 100 % made in France s'echauffe aussi.

Mardi 18/12/2018 :

20h30

Séance de corrections vocale et d’ajout de guitare rythmique sur les trois derniers titres enregistrés:

Love Me Two Times : L’intro chantée est refaite ainsi que quelques phrases comprenant des mots mal prononcés. Nous oublions de faire les chœurs mais la chanson est quasiment prête pour notre guest.

Keep Your Hands To Yourself : Ajout de la guitare rythmique avec la 335 Seventy Seven de chez Deviser. Pas de problème particulier. Correction de quelques phrases, là ce sera un peu plus compliqué.

All Inclusive : Tout d'abord nous recalons la batterie à l'entrée des instruments, cela nous avait, provisoirement échappé, mais à l’écoute reposée des "rushs" c’était flagrant. Ajout de la guitare rythmique, là aussi pas de problème particulier. Nouvel enregistrement de la fin avec l’effet Delay plus dans le rythme de la chanson. Correction également de quelques mots mal prononcés. Nous sommes dans les temps par rapport à l’heure d’arrêt prévue : 23h00. Reste uniquement à refaire l’intro. Et là, c’est un gros problème. Cette intro a été enregistrée en guitare guide avec dans l’idée de la refaire plus tard. Même si la précaution a été prise de mettre un décompte batterie avant, j’avais juste « oublié » que durant pas mal de mesures, il n’y avait plus de repères de rythme. Et là, nous sommes confrontés à une cascades de problèmes : Buzz de guitares, d’où l’essai avec une télé avec des simples et une 335 japonaise avec des doubles. Essai aussi avec le Marshall et le Fender, puis essai avec deux Delay différents et encore essai avec boost et sans boost. Si l’on arrive à éliminer quasiment à 100 % le buz, reste la mise en place et l’occupation sonore de ce passage.

Nous enregistrons d’un coup et ça ne tombe jamais correctement, nous enregistrons en trois parties différentes, là on y arrive mais ça sonne curieusement et la dernière partie est anormalement fluette. Sans compter les essais avec la première guitare test dans le casque ou pas... Bon sur ce coup là, je prends 95 % de la responsabilité et je m'en veux  !

Après avoir passé quasiment une heure et demi dessus, nous renonçons : No way comme disent les anglais. Nous allons procéder différemment, peut-être,  la prochaine fois en modifiant l’intro de manière à la rendre fluide et corpulente. C’est donc vers 00h30 que nous rendons les armes, direction maison + lit.

 

Prochain rendez-vous le 21/12/2018 pour une séance de nouveaux titres plus éventuellement la réfection de l’intro de All Inclusive.

La 335 Seventy Seven (Japan)

La 335 Seventy Seven (Japan)

Vendredi 21/12/2018.

 

Troisieme séance d’enregistrements de nouveaux titres . Prévue initialement à 18h30, nous commençons à 19h30 à cause des embouteillages. L’objectif est de mettre en boite 6 nouveaux titres, objectif ambitieux, mais réalisable…D’autant que nous sommes en « basic track ».

Le recul par rapport à la dernière séance (merci Eddy Mitchell) , nous a permis de trouver une autre solution de secours pour sauver l’intro de All Inlusive, bien plus respectueuse de l’idée d’origine. Nous la prévoyons éventuellement pour la fin, si nous avons le temps.

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Logiquement, nous commençons là où nous étions arrêtés, à savoir pour le disque 1 :

Mad Man Blues : Pas de problème particulier, nous devons juste modifier la structure pour un guest à venir et il n’est pas très facile d’enregistrer un peu à l’aveugle, sans le repère des solos (qui seront posés plus tard), cela oblige à compter les mesures, ce qui n’est pas l’idéal pour la concentration. Et compter les mesures, sur un John Lee Hooker relève un peu de l’inconscience…. La take one est pas mal , mais bon, nous décidons de partir à l’assaut d’une take 2 qui se révèle bien meilleure. Nous gardons. Une attention toute particulière sera portée lors de la pose de la guitare rythmique et des correctifs vocaux pour traquer d’éventuels défauts qui nous emmèneraient vers une take 3, mais je ne crois pas.

Nous passons sur le disque 2 : Deux reprises de Feelgood à l’honneur :

Down At The Doctors : Ici aussi, léger changement de structure. C’est la take 2 qui va remporter les suffrages.

She Does It Right : Nous obtenons satisfaction dès la Take 1 . Nous constatons cependant un léger défaut d’accordage de la corde de sol la guitare de Giuliano. Comme c’est tout au long du morceau, la piste sera refaite ultérieurement et entièrement.

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Nous retournons travailler sur le disque 1  en ayant bouclé les deux Feelgood en un temps record.

Humann Cannonbal : 2 prises seront nécessaires et l’affaire est dans le sac !

It’s Better Later Than Never : Nous allons avoir un peu plus de mal, entre temps, une pièce de la pédale de grosse caisse rend l’âme, ce qui ne va pas aider : Take 1 : Ratée, Take 2 : Ratée Take 3 : Ok !  Voilà la première chanson qui nous demande trois prises ! Certes, elle est un peu atypique (c’est une compo) et les soucis matériels ne vont pas aider (je n’ai d’ailleurs compté que les « Takes » complètes, en réalité on doit tourner autour de 6 ou 7 )

Shotgun : Dernier titre prévu pour la séance, malgré le retard d’une heure initial, nous sommes en avance et l’on pense alors avoir un peu de temps pour faire autre chose. Erreur, nous allons en baver….

Combien de prises seront faites ? Je n’ai pas noté, tellement il y en a eu ce qui est assez curieux car la chanson en elle-même est assez carrée. Nous devons tourner dans les 15 ? La prise qui sera retenue est en fait le début de la Take…je ne sais plus avec la fin de la dernière take qui est là numéro : je ne sais plus non plus. Mais le résultat de l’assemblage  est bon !

La fatigue se fait sentir, la séance ayant lieu après notre journée de travail, ce n’est pas évident, mais l’objectif est atteint (comme la tarte, je l’ai déjà faite..) les 6 titres sont en boite. Reste une grosse partie de finition qui sera probablement faite durant les 4 jours à venir.

Il est 23h30, nous rangeons.  6 titres en 4 heures, soyons immodestes : Faut le faire….Quand même...

Prochain rendez-vous incessamment sous peu...

Quelques notes.....

Quelques notes.....

La 335 D'ANGELICO qui servira pour Shotgun

La 335 D'ANGELICO qui servira pour Shotgun

Mardi 25/12/2018

 

Séance de complément sur les précédentes chansons.

Début à 18h00  fin obligatoire à 20h30

Le programme est, en théorie la revue des six dernières chansons enregistrées plus l’ajout des chœurs que nous avions oublié sur Love Me Two Times. Tout cela en 2h30, il y a bien peu de chance d’atteindre le but !

Love Me Two Times : Les Chœurs sont effectivement ajoutés du premier coup.

Humman Cannonbal : Des correctifs de voix sont apportés, je fais tellement attention à ce qui se passe en live quand nous enregistrons les basics tracks que je dis parfois des choses curieuses en chantant…..De plus nous incluons des phrases au portevoix ce qui donne un effet ultra sympathique (quand on pense que Webb Wilder chante naturellement comme ça…) La guitare rythmique est posée en trois fois après avoir testé des sons différents de celui de Giuliano.

Shotgun : Deux ou trois corrections de mots…une réécriture de phrase, guitare rythmique posée avec la 335 sans ouïe D’Angelico qui est plus sauvage que la Télé Sandberg que j’utilise la plupart du temps. Il faudra à peu près 5 prises pour compléter la chanson.

Sur l’ensemble, les nouvelles parties sont réécoutées et corrigées de suite tant sur le plan « musical » que sur l’ajustement de la cohérence sonores sans toutefois rentrer dans le détails du mixage final.

Voilà, il est 20h25, l’heure de plier bagages. Objectif non atteint comme prévu, mais satisfaction du travail bien fait, les chansons prennent de belles formes et ce n’est pas fini…..

Jeudi 27 décembre 2018

 

Retour au studio à 18h30  pour compléter le reste des titres, encore un objectif osé.

 

Nous commençons par It’s Better Never Later Then Never, le chant est corrigé sans problème, nous l’avions enregistré en fin de séance initiale et la  voix est parfois saturée par la fatigue, nous refaisons les passages litigieux. La guitare rythmique est posée en plusieurs fois, le total demandant pas loin d’une heure 20 de boulot. Ce qui laisse 40 minutes pour le reste autant dire impossible.

Nous continuons par Mad Man Blues , nous devons rectifier, dès le début,  la première phrase et là c’est la catastrophe : impossible de la prononcer correctement, on s’y prend en plusieurs fois, mais ça fait "montage". Nous renonçons, il est 20h30 et nous avons des obligations. Je retourne le soir même sur Youtube et je m’aperçois que même Lee Brilleaux ne prononce pas cette phrase, il l’a remplacé par une autre, que je relève  et qui parait bien plus facile à dire.  Nous vérifierons cela la prochaine fois.

Jeudi 3 Janvier 2019

 

Après l’échec de la correction de Mad Man Blues, une nouvelle séance est  programmée pour retenter la chose. Évidemment, entre temps, j’ai travaillé mon texte, je suis retourné sur Youtube, j’ai vérifié ce que Lee Brilleaux disait et le moins qu’on puisse dire c’est que la plupart du temps, il ne dit pas ce qu’il y a écrit sur ma feuille !

J’opère donc un légère retouche du texte et c’est parti…. Avec plus de succès cette fois ci. Les premiers essais sont à jeter, mais on approche du but. Encore une nouvelle tentative et cette fameuse phrase d’ouverture est enfin de la boite. On peut s’attaquer maintenant à la rythmique guitare. L’idée d’origine était de doubler la riff « Boogie » , il me vient soudain la pensée qu’ il serait peut être judicieux de faire autre chose. Nous cherchons un son, comme à l’habitude, diffèrent de la guitare de Giuliano et nous enregistrons donc une partie rythmique complètement différente mais très efficace. Grosso-modo, nous le faisons d’un trait puis nous l’écoutons. Chaque riff mal appuyé est refait de suite jusqu’à la fin.

Je termine par les chœurs que je double. Voilà c’est fait pour Mad Man Blues, ne reste que les invités à placer. Cette séance aura duré prés de 2h30, rien que pour une chanson.

Prochain rendez-vous à déterminer en fonction des emplois du temps pour terminer deux chansons du disque 2.

La Telecaster Maybach qui servira pour She Does It Right

La Telecaster Maybach qui servira pour She Does It Right

Mardi 05/02/2019

Après un mois d’arrêt :

Séance prévue de 20h30 à 22h15

L’unique but de la séance est de compléter She Does It Right pour le disque 2 , de corriger les vocaux et de faire les chœurs.

En  ce qui concerne la partie vocale :  les refrains, les cris et la fin sont systématiquement doublés. Une phrase de chaque couplet est refaite car mal prononcée pendant le live.

Pas de difficultés majeures mais c’est long. Nous passons ensuite à la guitare rythmique, cela se passe bien, d’autant que j’ai ramené une pédale de crunch TC Electronic à lampe , et là, nous entendons bien la différence, c’est plus onctueux, moins agressif. J’enregistre quasiment d’un trait cette partie et nous la réécoutons de suite avec les légères corrections qui s’imposent.

On peut considérer la chanson comme terminée  avant mixage.

Le prochain rendez-vous, pour l’enregistrement est prévu pour le 06/02/2019 avec une répétition des titres manquants qui nous permettra de boucler le disque 1 un peu plus tard.

Jeudi 7/02/2019

Toute petite séance qui concerne le titre de clôture : All Mighty:

La basse frettless a été posée sur une boite à rythme que nous enlèverons à la fin évidemment. Giuliano doit poser une guitare rythmique qui servira de support à la première ligne de chant. Ce sera chose faite en peu de temps. Nous ne savons pas à l'heure actuelle si l'on gardera cette guitare dans le mix final, mais pourquoi pas. Reste donc à poser la voix masculine, la batterie et le reste qui pour l'instant est une surprise.

Objectif atteint.

Mardi 5/02/2019

Je passe au studio pour une séance d’une heure environ, elle consiste à compléter en guitare rythmique  She Does It Right et de faire quelques corrections vocales. Tout se passe bien et l’affaire est bouclée dans le temps imparti

 

Jeudi 21/02/2019

Nouvelle séance de trois heures : Le but principal est d’enregistrer les basic-tracks des trois derniers titres du disque 1 : Pack Fair And Square, I’m Blue And Lonesome (une compo) et I’m In The Mood For You.

L’entrée en matière se fait par deux autres choses : le remplacement de la boite à  rythme de All Mighty par la batterie et la refonte de l’intro de All Inclusive. Les deux choses sont rondement menées.

I’m In The Mood For You : Nous nous échauffons dessus en répétant la structure, ici encore les solos ne seront pas enregistrés ce soir , cela oblige une gymnastique pas évidente. Nous envoyons les prises, une ou deux stoppées en cours puis la V1 suivie de suite par la V2. Nous garderons la V2.

Les Beach Boys de retour...

Les Beach Boys de retour...

I’m Blue And Lonesome : Cela se déroule pratiquement de la même façon que la précédente : Échauffement puis enregistrement. Petite nouveauté, nous allons enregistrer basse, batterie et chant sans aucune guitare car la partie purement rythmique sera rajoutée par la suite et la partie mi solo mi rythmique ne sera pas enregistrée ce soir non plus pour éviter les « repisses » en cas de corrections.  Nous garderons la V2 également avec cette particularité que la chanson comporte un break avec un final rapide. Ce même final de la V2 n’étant pas tout à fait satisfaisant, nous le referons, la V2 est donc un montage de la partie lente V2 avec la partie rapide V3.

Pack Fair And Square : Toujours pareil, mais avec retour de la guitare de Giuliano : V2 gardée avec de la place pour le ou les invités. Nous terminons la séance par une prise vocale collective (une grande première chez les Shakin’ Mates) afin de coller à la version de Nine Below Zero.

Voilà, tous les basic-tracks sont en boite, il reste pas mal de boulot mais ça avance. Le disque 2 est mis de côté pour le moment, le mois de mars est un mois de Breack pour nous cette année pour cause de nombreuses vacances. Je vais en profiter pour terminer mes parties.

Mardi 7 Mai 2019

Le travail reprend après deux mois d’arrêt. Il s’agit d’installer l’ensemble piano/orgue sur quelques titres. Pour cela, nous faisons appel à Bala Pradal, la pointure parisienne du clavier !  Il a accepté gentiment notre proposition, tout comme il l’avait fait pour l’opus précèdent Rock And Roll Preachers :

Les titres suivants reçoivent donc l’apport du bon Docteur Bala :

 Shotgun : Ajout d’un orgue sur la totalité de la chanson avec des variations de « couleurs » suivant les parties rapides ou lentes.

I’m Blue And Lonesome :  Ajout d’un piano “électrique” et d’un orgue sur la partie rapide.

Keep Your Hands To Yourself : Ajout d’un piano “Honky Tonk”

Whole Lotta Shakin Goin On : Ajout d’un piano à la Jerry Leee Lewis…..

 Rock And Roll : Ajout d’un piano, mais je m’aperçois que je ne suis toujours pas satisfait de ma partie vocale, pourtant refaite, à voir plus tard.

Le maître est parfait, tout est en boite assez rapidement. Un grand merci encore à lui pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Mais qui est l'invité mystere ?

Mais qui est l'invité mystere ?

Deux jours plus tard, soit le 9 mai 2019, nous assemblons les pistes guitares de notre pointure  anglaise, dont on taira encore le nom jusqu'à ce que le disque soit disponible. Là aussi c’est nickel et efficace en diable. Une piste stéréo de guitare rythmique et une piste stéréo de guitare solo. Un petit travail de calage manuel est nécessaire, puis une compression et l’ajout d’une petite reverbe. Le pré-mixe est en boite en 1h30, il reste à corriger des petits détails mais le résultat est épatant !

Prochain Rendez-vous le 11/05/2019 pour une séance d’harmonica avec l’ami Marco Schaeller

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Jeudi 26/09/2019 de 17h00 à 20h30

 

Après les vacances et quelques ennuis de santé, nous reprenons le travail de mixage pour sa partie finale (en théorie).

Nous attaquons par All Inclusive sur laquelle nous éclaircissons la voix lead que nous augmentons très légèrement également. Nous remontons également une partie de guitare de deux secondes sur le début de l’intro. Nous tentons d’accélérer  très légèrement le morceau grâce à un logiciel en lui appliquant le coefficient de 0,98 ce qui se révèle concluant, cela lui ajoute encore plus de pèche !

 

Viens le tour de Humann Cannonbal.  Là nous appliquons quasiment le même traitement que la précédente : Éclaircissement de la voix. Réglage fin des passages au porte-voix. L’intro de guitare est légèrement rehaussée. Un lick de guitare est remonté ainsi que la reprise après le solo. Nous nettoyons mieux la fin afin de faire disparaitre les résonances et bruits parasites.

 

Au travail sur It’s Better Than Never : Nouvel éclaircissement de la voix. Les deux guitares provoquent une résonance disgracieuse à 0,45 minutes, nous la supprimons. Il y a un petit passage de guitare lead  de trois secondes ou le son est trop « crade », il va falloir le refaire.

Nous finissons pas Shotgun : Pour ne pas changer, nouvel éclaircissement de la voix. Le son du solo n’est pas satisfaisant, deux solutions, soit nous le refaisons, soit nous tentons une nouvel équalisation. Nous essayons le deuxième solution et cela marche parfaitement, le passage s’intègre beaucoup mieux dans le morceau. Un passage est détecté ou la caisse claire disparait du mix, nous repérons les coups et nous les remontons.

 

Vendredi 27/09/2019 de 15h00 à 17h00 

La séance va être productive de manière assez rapide. Nous commençons par Keep Your Hands To Your Self. Une petite intervention de guitare lead est remontée et la fin est nettoyée. Par contre le solo n’est pas satisfaisant à cause du son ainsi que de deux passages qui donnent une impression de flottement. , il va falloir le refaire.

I just Want To Make Love To You : un passage de 15 secondes de la guitare lead est remonté et tous les passages en sol sont contrôlés, deux seront relevés car nettement moins pêchus.  Nous enregistrerons plus tard deux versions de cœurs, un classique et l’autre moins. Nous choisirons au dernier moment.

Mad Man Blues : Il va falloir surveiller de près la mise en place de la voix sur les 30 premières secondes. Sur les écoutes préalables, elles ne semblaient pas trop en place, en vérification au studio, elles semblent l’être. A revoir à tête reposée. L’harmonica, surtout sur le début de la chanson est beaucoup trop fort, nous le baissons en conséquence.

Pack Fair And Square : Nous éclaircissons simplement la voix lead et nous remontons assez nettement le chœur d’introduction.  Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Prochaine séance le plus tôt possible.

Vendredi 15/11/2019 de 18h00 à 19h45

 

Petite séance afin de revoir trois titres qui ont reçu dernièrement les solos de guitare :

Mad Man Blues : La voix d'intro est legerement trop forte, nous la baissons sur un espace de 15 secondes. Nous rajoutons un petit chœurs sur cette même partie pour amener une petite touche de variation. Nous avons repéré un tout petit passage  disgracieux, mais nous ne savons de quel instrument cela provient. après écoute de toute les pistes, nous trouvons : Il s'agit d'une note d'harmonica qui est plus forte que les autres. Nous la baissons de deux DB et tout rentre dans l'ordre. 

Whole Lotta Shakin : La caisse claire sort du mix, nous la baissons un tout petit ainsi que les toms sur les shake, baby shake. Tout rentre dans l'ordre.

I'm Blue And Lonesome : Un tout petit bout de phrase est relevé de quelques DB. Vers 2'50 un passage est très surchargé. Là aussi, nous ne savons pas d'où cela vient. Nouvelle écoute de toutes les pistes et nous identifions la cause : Il s'agit d'un lick de guitare lead qui est trop saturé. Nous allons le refaire.

Nous approchons de la fin !

 

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Lundi 18/11/2019

Séance de Backing Vocals avec Jessie Lee et Lena Woods

Nous démarrons à 14h45 et nous terminerons à 18h15 pour faire 4 Titres.

Nous commençons par It’s Better Later Than Never puis nous enchainons avec I Just Want To Make Love To You, All Inclusive et nous faisons un essai pour Whole Lotta Shakin Goin On. Le Travail de nos demoiselles est impressionnant, Jessie à écrit les parties vocales, Lena ne les connait pas, on répète une fois, deux fois maximum, on enregistre et nous gardons quasiment toutes les premières prises. Les chœurs sont enregistrés plusieurs fois avec des modulations différentes ce qui renforce la musicalité et l’effet de puissance.

Tout est en boite, reste à mixer évidemment, à vérifier certains choix et à valider définitivement.

Lena va préparer la double voix pour All Mighty ainsi que des parties de harpe électrique.

Bravo Mesdames !

Prochain Rendez vous : Affinage du mixage général des 4 derniers titres qui n'ont pas encore été vu.

Le disque sera prêt pour janvier 2020, deux mois de retard, ce n’est pas bien grave finalement quand on pense que les premières notes enregistrées datent du 29/10/2018 !

Enregistrements du disque 2020 des Shakin' Mates

Jeudi 28/11/2019.

Séance de 17h00 à 19h30 :

Le but de la séance est de travailler sur un mixage fin des chœurs.

All Inclusive : Nous en montons certains, nous en baissons d’autres et surtout nous remontons tous les «  Yeah ».

I Just Want To Make Love To You : Nous baissons la première intervention des chœurs ainsi qu’un lick de guitare qui devient trop fort entouré de chœurs.

It’s Better Later Than Never : Ici aussi de multiples interventions, on baisse, on monte, on teste. Un mot de début de voix lead est relevé.

Human Cannonbal : La voix lead est « éclaircie », une partie des chœurs est très légèrement baissées.

Whole Lotta Shakin Goin On : Nous avons trois versions, une avec des chœurs masculins, une avec des chœurs féminins et la dernière est un mélange des deux. Après de multiples comparaisons, nous gardons celle avec uniquement  les demoiselles.  Nous travaillons également sur la partie solo guitare. Celle-ci est un peu enterrée. Après recherche, nous nous apercevons que c’est le piano qui capte pas mal de dynamique. Nous le baissons de manière significative et augmentons légèrement la guitare et le problème est résolu.

 

Enfin, nous faisons un test sur Rock And Roll, la voix lead, bien que refaite n’est pas entièrement satisfaisante. Ne voyant pas trop comment résoudre le problème, je décide de tenter de la doubler juste sur le premier couplet en guise de test. Le résultat semble convainquant. Il faudra donc la doubler complètement lors d’une prochaine séance.

Lundi 24/12/2019.

Comme précisé ci dessus, le but de la séance est d’améliorer Rock And Roll. Nous écoutons la piste lead vocale initiale afin de s'assurer de son intégrité. Nous décidons de la garder. Viens donc ensuite le temps de doubler la piste de manière à créer un effet de gonflage du chant tout en restant dans les aigus et en étant parfaitement synchronisé. Ce sera fait en une seule prise , mis à part deux ou trois phrases qui demanderont deux ou trois prises. Le résultat est très convainquant, mais il modifie l’équilibre du précédent mix. Nous sommes donc obligés de quasiment tout revoir et de modifier. La totalité du travail rajoutera deux heures de temps passé sur cette chanson, mais cela valait le coup.

Le disque approche......

Le disque approche......

Jeudi 9/01/2020.

 

Nouvelle séance de mixage, celle-ci va durer 4 heures.  Nous intervenons sur 4 chansons, dont trois n’ont jamais étés revues depuis l’origine. A l'issue de cela toute les chansons seront donc très proches de leurs versions finales.

Commençons par la seule déjà vue : Rock And Roll : Lors de la dernière séance nous avons doublé la partie vocale, sauf le cri. Cela provoque un léger  déséquilibre pour l’entrée du solo, nous faisons donc un copier/coller de ce cri en stéréo. Il se gonfle naturellement et lance parfaitement le solo. Nous remontons également très légèrement la partie vocale qui attaque la chanson car elle était un peu en retrait.

You Can’t Judge a Book… : Sur les passages « breakés », ma guitare traine un peu, probablement une résonance de reverb, nous les élimons une par une. La sortie de solo n’est pas des plus nette au niveau basse/batterie/guitare rythmique, nous calons le tout sur la batterie et cela devient plus blanc que blanc. Un passage d’harmonica est légèrement trop fort, nous le baissons.  Nous reprenons tous les niveaux des pistes de chant du duo avec Jess et les affinons une par une.  Enfin,  plusieurs « clics » de baguettes de  batterie sont supprimés. Les niveaux des « œufs » sont ajustés.

I’m in The Mood : Une phrase de la partie vocale est assez moche, je la refais. Celle-là aura été enregistrée un an après l’ensemble de la chanson ! Nous en profitons pour éclaircir très légèrement la piste de chant.

Nous attaquons la partie la plus difficile de la séance :

All Mighty : En gros, nous partons quasiment de zéro, nous attendions la piste de chant de cette ballade de notre amie Lena Woods. Nous l’avons donc reçu et un pré-mix a été fait. Nous partons sur cette base. A l’origine, j’avais posé un cœur en contrechant sur certaines parties. Avec les deux voix, il devient inutile et perturbateur, nous le supprimons.  Nous ajustons quasiment phrase par phrase la partie de Lena. L’entrée de la partie solo refrain est lancé par un accord de sol qui est beaucoup trop fort, cela donne l’impression qu’il faut remonter la partie finale du solo de guitare acoustique. Il suffit de baisser légèrement ce fameux accord pour que le problème disparaisse.  Nous éliminons des bruits parasites en fin de morceaux. Voilà, exactement une heure que nous travaillons sur la chanson, le résultat en est une nette amélioration du rendu sonore et ce n’est pas fini, il reste à assembler et mixer une piste d’un instrument encore jamais utilisé sur un disque des Shakin’ Mates. Cela sera fait lors de la prochaine séance, ensuite il ne « restera » que quelques rectifications et ajout de guitare lead et on pourra crier : C’est fini !

Un peu d'ordre :)

Un peu d'ordre :)

Samedi  11/01/2020.

 

Nous profitons du temps entre le repas et le concert de l’ Afters pour définir à quatre l’ordre des morceaux. Petit à petit, on y arrive…

Jeudi 16/01/2020.

21 heures

Objet de la séance, vérifier l’ensemble du disque avant réception des dernières parties de guitares. La séance va durer 4 heures. 6 titres ne seront pas touchés car considérer comme terminés, même si l’on reviendra forcement dessus pour un dernier checkup  avant envoi au fabricant.  Ces titres sont :

Mad Man Blues

Whole Lotta Shakin Goin On

I’m Blue And Lonesome

Rock And Roll

Shotgun

Pack Faire And Square

Nous commençons par Human Cannonbal, la fréquence de la voix lead est légèrement trop aiguë, nous corrigeons. Pour All Inclusive, nous remontons très légèrement les chœurs sur les couplets. Sur Love Me Two Times, une partie de voix lead de 10 secondes n’est pas parfaite, elle est refaite. Nous éliminons également des "bruits" repérés juste avant la séance.  I Just Want To Make Love To You se voit modifier à trois endroits : Des bruits sont générés par une guitare dont un à cause d’un léger retard, nous corrigeons. Les attaques de voix lead sur le deuxième couplet sont trop fortes, proche de la saturation sur le premier mot. Je refais l’ensemble. It’s Better Later Than Never : Même traitement que All Inclusive, les chœurs sont rehaussés très légèrement sur les couplets.  You Can’t Judge A Book : Nous la mettons en réserve car nous avons un doute sur les niveaux de solos de guitare et d’harmonica, à vérifier par la suite. I’m In The Mood : Nous remontons légèrement la guitare de Giuliano, nous corrigeons également l’equalisation de la voix lead. Keep Your Hands To Yoursef : Une entrée de couplet en voix lead n’est pas assez forte, nous rehaussons et en profitons pour vérifier et ajuster chaque couplet.  Reste All Mighty, mais cette chanson sera travaillée lors d’une séance spécialement dédiée.

Mercredi 22/01/2020.

Il est 20 heures et nous avons une grosse session de travail de 4 heures devant nous.

L’objectif est de « finir » les titres qui ont reçu des modifications ou des ajouts de guitare, les dernières d’ailleurs. Et de revoir le mixage de All Mighty qui n’est pas extraordinaire.

Nous commençons par I’m Blue And Lonesome, les ajouts de guitares sont bons et en place mais cela change un peu l’équilibre du mix en faisant sortir l’orgue. Le problème vient d’une reverbe un peu trop prononcée sur les licks de guitare.  Nous l’ajustons.

Human Cannonbal : Le solo est ajusté et nous retravaillons les niveaux de chœurs de la fin.

It’s Better  Later Than Never : Le solo est ajusté ce qui crée là aussi des déséquilibres, nous remontons légèrement la fin de ce même solo ainsi que la rentrée du groupe juste après sa fin.

Keep Your Hands To Your Self : Là c’est la surprise et pas une bonne…les modifications sont très efficaces mais cela révèle une incohérence totale entre la guitare et la batterie lors d’un petit passage. Nous identifions le souci comme étant un coup de caisse claire manquant, nous faisons un copier-coller et cela ne vas pas du tout, impossible de rendre cohérent, même après des dizaines de tentatives. Heureusement, nous possédons des « alternates » de la guitare lead, nous copions le passage concerné et le collons à l’endroit du  Gloubi-Boulga et miracle, après un petit ajustement de placement, ça marche ! Nous en profitons pour relever le niveau de la fin du solo qui disparait un peu du mix. Rien que le premier problème nous a pris une bonne heure et une bonne prise de tête.

La nouvelle intro de I Just Want To Make Love To You est validée et un tout petit passage de guitare rythmique de Rock And Roll est recalé.

All Mighty : Comme dit plus haut, la première mouture du mix n’était pas satisfaisante, incohérence dans les reverbes des voix et de la guitare acoustique. Au début, nous pensions que le travail serait colossal, finalement pas tant que ça. Il a suffi  d’agir sur la reverbe de la guitare acoustique pour rétablir l’équilibre.

Nous devions vérifier également une partie chantée de Love Me Two times, elle est refaite à nouveau.

Sans vouloir porter la poisse, nous pouvons considérer que c’était la dernière grosse séance de travail, les chansons sont terminées et mixées. Il reste quelques petits détails à voir et à revérifier l’ensemble un peu plus tard avant de passer au Mastering , à la finalisation de l’artwork et à la fabrication….Youpi !!!! Les premieres notes furent enregistrées le 29/10/2018, voilà donc 15 mois de travail qui vont se terminer. Jamais l'enregistrement d'un disque des shakin' Mates n'a demandé autant de temps, mais je crois que cela en valait la peine.  Le chemin fut parfois chaotique, vacances, santé et autres. Nous avons été obligé d'abandonner, provisoirement, l'enregistrement du disque 2. Nous verrons quand on le reprendra. Une fois le nouveau  disque disponible, une periode de transition s'impose, place au concerts à 110 pour cent !

Jeudi 30/01/2020.

Séance à 11h30. Après vérification, quelques petits points sont à contrôler.

Love Me Two Times : Justement cet ensemble de mot n’est pas très bien chanté à un endroit, nous le remplaçons par un copier/coller.

I Just Want To Make Love To You : A un endroit précis, ma guitare traine au fond du mixe, nous supprimons ce « bruit »

I’m In The Mood For You : Un clic a été découvert, nous le supprimons.

All Mighty : Nous réglons à la baisse quelques notes de basse. Des attaques de cordes de la guitare acoustique sont supprimées, elle provoque un gonflement du son inutile.

Humann Cannonball : Ma rythmique claque un peu trop, nous l’équalisons dans les graves et le problème disparait.

Keep Your Hand To Yourself : Finalement, nous revenons au premier solo, mais nous l’ajustons partie par partie, un peu plus mis en avant sur certains points, cela fait disparaitre l’impression de « Too Much » avec le reste du groupe.

Fin de la séance 16h15. La pochette et l’artwork sont finalisés à 98 % . Nous préparons également  le tournage d’un ou deux clips. Le Cd devrait être disponibles avant la fin février.

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 06:10
Montage rapide...

Montage rapide...

Samedi 20 octobre 2018, jour de la Saint Bale.

 

Première date des Shakin’ Mates à La Tavern De Nevers, ce n’est pas la porte à coté et nous avons prévu un rendez-vous de départ assez tôt par rapport à d’habitude. Bien, nous en a pris, après quasiment 100 kilomètres de route, Christophe s’aperçoit qu’il a oublié ces cymbales. Si, si, c’est possible…. Après avoir envisagé quelques solutions de dépannage dans la voiture, qui s’avèrent inutiles et/ou inefficaces, nous décidons de faire demi-tour et d’aller chercher celle du studio. C’est donc avec un retard de deux bonnes heures que nous allons aborder la soirée et courir sans arrêt après le temps perdu, ce qui n’est pas la façon la plus zen d’aborder un concert.

Une cymballe peut cacher un batteur mais un batteur peut aussi cacher ses cymballes....

Une cymballe peut cacher un batteur mais un batteur peut aussi cacher ses cymballes....

Fred, le boss très sympathique de La Tavern, annule le restaurant italien qu’il devait partager avec nous avant le début du gig. Nous arrivons sur place aux environs de 20h00  et nous nous précipitons pour décharger la Shakin’ Mobile. Ce que nous remarquons, à première vue, quand nous entrons dans les petites rues de Nevers c’est l’absence totale de vie, les magasins sont fermés, personne ne traine dans la rue. Nous verrons par la suite que cela va changer. La sono est fournie mais comme nous n’avons pas de chance, elle est démontée. C’est un système trois voies avec caisson de basse et nous tâtonnons un peu pour trouver la bonne fiche pour aller dans le bon trou. Nous y arrivons tout de même après quelques hésitations, nous pouvons commencer l’installation de notre propre matériel à vitesse grand V.

Avant le concert.....

Avant le concert.....

Il est environ 20h50 quand nous faisons une balance d’une rapidité légendaire. Le public commence à rentrer dans la Tavern, doucement. Il nous reste à peine 20 minutes pour se détendre et l’on décide  qu’on se contentera de pizzas pendant la pause. Finalement, l’heure de début sera repoussée à 21h45. C’est parti pour le premier set, ramené de 15 chansons à 12. Comme la poisse continue , Giuliano casse une corde dès le premier morceau, c’est donc la LTD qui fera l’ensemble du concert à la place de la G And L. Nous jouons pour la première fois en live une nouvelle composition : All Inclusive. Le baptême est réussi, non seulement nous la jouons très bien mais en plus elle plait au public car j’ai oublié de vous dire qu’entre-temps la salle est désormais bondée. Certaines personnes rentrent et ressortent immédiatement car il n’y a pas assez de places pour se poser.

Pizzas....temps concsacré : 7 minutes....

Pizzas....temps concsacré : 7 minutes....

Nous jouons également You Can’t Judge A Book By The Cover de Bo Diddley, pas mal du tout d’ailleurs, si ce n’est un petit moment de distraction qui me fera oublier une reprise de riff, mais ça passera inaperçu. Pause et dégustation de Pizzas, dégustation est un bien grand mot. Les galettes viennent de Domino’s et c’est vraiment pas terrible, au grand damne de Fred qui se faisait une joie d’aller au restaurant.

Même pas le temps de finir les pizzas, il faut repartir pour le deuxième set, on ne rigole pas à Nevers, la musique doit se finir assez tôt pour ne pas avoir d’ennuis avec le voisinage, ce qui se comprend. Et puisque nous sommes là, autant  jouer plutôt que grignoter. 15 chansons prévues également, réduites à 9. Set imparable, énergie, foudre et complicité entre nous et le public , jouissif  au possible à tel point que nous  repartirons pour un rappel qui se finira à l’extrême limite du temps permis.

A l’arrivée, encore un bel endroit de découvert, merci Fred et Seb, merci aux danseuses (Emmy, Mathilde et Thérèse), merci au public. Nous reviendrons, c'est prévu...

Dancing Team....

Dancing Team....

Prochain rendez-vous le  9/11/2018 à la Brasserie Artisanale de Marcoussis avec encore plus de nouveautés, si le timing le permet et si on part avec la batterie.

FRED, le boss, environ 2 metres et plus de 100kgs : Resultat : Il a toujours raison :)

FRED, le boss, environ 2 metres et plus de 100kgs : Resultat : Il a toujours raison :)

Après le concert, Debriefing sociologique...

Après le concert, Debriefing sociologique...

Partager cet article
Repost0