Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 19:01


1486718_10204382008844624_4638335331386856013_n.jpg

 

Pour les Shakin' Mates, un concert à la Codalie c'est forcement un tournant de la saison. Celui-ci n'échappera pas à la règle. De plus c'est notre dernier de l'année suite à une annulation malencontreuse d'un gig en décembre découverte par nos soins et par hasard....C'est donc la fleur au fusil que nous faisons les quelques 150 kilomètres qui nous séparent de ce lieu magique. L'installation sera un peu plus longue que d'habitude et la balance très longue ( très longue pour nous, ça veut dire 18 minutes) .

 

10409674_10204381954763272_2907016325643929789_n.jpg

Bref, les premiers clients arrivent avant la fin ce cette fameuse balance. Nous passons à table, magnifiquement servis comme d'habitude avec un petit Beaujolais Village Nouveau qui a une autre tenue que la vinasse répondant au même nom vendu chez Cora et consorts. Arrive 21h45, début des hostilités musicales, la salle est bourrée (et pas nous, je dis ça....) , il y a même eu trop de demandes de réservations pour la restauration. La troisième chanson à peine terminée, les tables ont déjà volé et le public s'agglutine devant la scène pour se trémousser. Quel bonheur ! Nous envoyons un premier set nerveux, racé et presque parfait, le deuxième répondra immodestement à la même définition. Nous sommes ébahis par la réception des chansons originales qui sont présentes à hauteur de 25 pour cent. 

 

1976886_10204381959203383_768633882119237294_n.jpg

Nous jouerons pour la première fois une nouvelle composition : I' m The Worst qui passera à merveille si ce n'est l'intro un peu bancale mais bien rattrapée. Je ne sais même plus à quelle heure nous avons fini, dans des moments de folie comme ça, avec un public a fond, on ne pense vraiment pas à regarder sa montre. Toujours est-il que nous nous retrouverons à table vers 3h15 du matin pour casser la croûte à grand coup de pâté. Le retour sera difficile, surtout les premiers kilomètres car des nappes de brouillard imposent la plus grande prudence. C'est vers 5h30 que nous pouvons enfin nous glisser dans nos lits respectifs, le devoir accompli, le cerveau rempli de beaux souvenirs, avec une seule idée en tête, revenir au plus vite !   Un grand merci à tous, Agnès (Mustang Sally), Pascal (Gardien des portes du Paradis), le staff, le public, nos fidèles amis : Nine Ja et Ray Volt et tout le public. Vous êtes tous des magiciens, vous rendez ce lieu atypique absolument incontournable. 

 

blog.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 07:20

1743586_10204208131996039_1242423703076005607_n.jpg

Des Chiffres ?  Brasserie Biron :  Troisième passage, quatre sets, trente et une chansons, une bouteille de vin explosée, une chanson jouée avec une guitare légèrement désaccordée et une autre jouée un peu curieusement (alors que d’habitude, elle passe parfaitement), deux anniversaires (Jack et Bruno Quo) et pour finir par un dernier chiffre : vingt neuf titres joués parfaitement, même ceux exhumés des fonds de tiroirs.

1483066_10204195993732590_3050020959661412809_n.jpg

Voila donc un excellent concert des Shakin’ Mates, même s’il n’est pas facile pour nous de gérer au mieux la dépense d’énergie sur quatre sets. Malgré le pont (ou semi-pont, on ne sait plus..) et le match PSG-OM, la salle est correctement garnie d’un public réceptif qui va se chauffer au fur et à mesure.

10624766_10204195974332105_8740236652927353952_n.jpg

La vente de CD et les compliments de fin de concert nous confirmerons la réussite de la prestation. A l’arrivée, tout le monde est content, le public, le Boss, Bruno le programmateur et nous, on peut pas demander grand chose de plus. Un grand merci aux amis fidèles : Narbé, Gilles, Bruno Quo et Natalie et pardon à ceux que j’oublie. A bientôt pour une nouvelle aventure à la Brasserie Biron et prochain Rendez-vous le 21/11/2014 à La Codalie (89 Passy). Vous pouvez venir les Parisiens, c’est pas si loin et que ça et ça vaut le détour !10386307_10204195967451933_9179557110087555944_n.jpg

 

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 18:18

 

10694380_10204099370397067_1506734948390520277_o.jpg

 

 

Les Shakin' Mates à Paris, non ce n'est pas le titre du nouveau Claude Zidi, c'est le lieu de notre concert du 25/10/2014.  Un concert quasi impeccable d'ailleurs, mêlant énergie et cohésion au service de la musique d' El Diablo. Coté répertoire, trois sets. Nous rigolerons bien sur Love's Gonna Brings Me All The Things I Need et sur I Don't Want A Drink ou l'on se trompera de riff, mais au final personne ne s'en apercevra.

 

10648331_10204099362796877_2479212283068763717_o.jpg

 

Nous rodons toujours les nouvelles chansons pour le prochain disque même si Too Much Enough Is Not Enough passera à la trappe, faute de temps. L’heure des  remerciements arrive déjà avec en premier lieu Kamel sans qui ce concert n'aurait pas eu lieu, ensuite Lili et madame la Maraisse (non, pas Valérie) et la famille Bourasseau, toujours égale à elle-même.

 

10662094_10204099383757401_437637864843028411_o.jpg

 

Merci également à  Elsa et Elise. Puisqu'on ne peut pas toujours être angélique, on regrettera que le public soit venu en nombre si tard et que bien avant, une masse impressionnante de personnes se soit contentée de nous regarder et de nous écouter sur le trottoir juste en face, au travers de la vitrine. Mais pourquoi n'avaient-ils pas envie de rentrer ?

 

150110_10204099366756976_187059348225933632_n.jpg

 

Dommage, quoiqu'il en soit rendez-vous dimanche 9 novembre à la Brasserie Biron, aux puces de Saint-Ouen à 18h30.

 

 

10648345_10204099377637248_2806497598800104373_o.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 17:19

1453224_10204002880144871_7267182874294141492_n.jpg

 

Nouveau concert des Shakin' Mates à l 'Omnia en ce samedi 11/10/2014. Quand nous apprenons quatre jours avant qu'il va y avoir France-Portugal télévisé à la même heure, nous pouvons logiquement nous faire un peu de soucis ! La chose va se vérifier, hélas, le public est peu nombreux, par contre il est très chaleureux. On se prend à rêver d'une ambiance comme ça avec un nombre de personnes multiplié par cinq ! On saluera la présence de nouveaux amis comme Meli Sane et  Jean Jacques Fulgoni. et celle d'anciens amis comme les fidèles Tracy, Clara et Gilles. Coté musique,  nous changeons pas mal de chose, début dans le calme par A Fool For Your Stockings et Born On The Bayou.

10710677_731004863640617_4915088000192248036_n.jpg

Les nouvelles compositions sont mises également et passent à merveille (contrairement à la balance, toujours aussi rapide mais avec une fin ratée de Love’s Gonna Brings Me All The things I Need...) L'ajout de Gimme One More Shot est aussi une très bonne chose,  si l'on prend en compte les sautillements du public. Il en est de même d'ailleurs pour I Just Want Make Love To You revisitée à mi-chemin entre les Stones et That's Allright Mama.Nous passerons également notre meilleure  version de Sharp Dressed Man et nous terminerons avec un You Gotta Move rallongé par le  succès et de la présence de chœurs féminins amenant un doux mélange entre la chanson précitée et Symphathy For The Devil. Coté incident, pas grand chose à signaler....ah si...un gros problème de chemise...... Ce bout de tissus infâme aura fait le concert et rejoint la boite à chiffons.

 

10612922_731007846973652_7383440489214314596_n.jpg

Le concert a été d'une très bonne tenue musicale, environ 3 heures de dépense d'énérgie sans faille et au service du public. C'est un peu dommage ensuite, quand la pression retombe et qu'il faut tout ranger, de pester comme l'immobilisme français en matière de musique dès qu'un simili événement passe à la télévision. Enfin, remercions au passage la direction de l'Omnia qui ne baisse pas les bras et qui nous accueillent toujours avec les mêmes sourires et la même gentillesse.

1947840_10204002903305450_3152911160407060338_n.jpg

Prochain rendez-vous le 25/10/2014 au Relais de Belleville à Paris.

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 18:13

1391856_10203890334811308_7528062749488872853_n.jpg

Samedi 27/09/2014 à Saint-Arnoult. Brocante, brocante et brocante. Nous nous en souviendrons de cette brocante !  Il faut dire que ce n’est pas la petite brocante non plus, toute la ville est cernée (comme les veaux)  et l’accès au Cub est impossible en voiture. Pour ma part je prendrais l’option de déposer le materiel la veille au soir, mais il y a tout le reste. Bref, quelques voyages entre les voitures et la salle vont être nécessaires pour le débarquement complet du matériel. Une fois installés, le physique un peu entamé tout de même (la chaleur est bien présente aussi), nous balançons, comme d’habitude, en environ 7 minutes. Puis viendra l’heure du repas, remarquable de finesse accompagnée d’une bouteille de Bordeaux de 15 ans que l’ami Pierre a apporté pour son anniversaire. La brocante nous joue encore un petit tour avec l’arrivée très tardive du public.

 

10505527_10203890327291120_1374301154783841200_n.jpg

 

Nous commençons avec trente minutes de retard par rapport à l’horaire prévu et devant un petit nombre de personnes malgré la présence d’amis (Gilles, Nathalie, Bruno et Natalie). L’ambiance est un peu froide au début, mais cela va se réchauffer progressivement avec l’arrivée des retardataires qui vont bien faire du bruit.. Coté musique, nous passons pour la deuxième fois la compo Too Much Is Not enough, légèrement modifiée pour son plus grand bien ! De même, la compo I Don’t Mind passera fort bien pour son deuxième test scénique. Le Boss du Cub étant fan de Creedence Clearwater Revival nous jouons Green River et Born On The Bayou, cette dernière ressortie de la naphtaline est d’ailleurs fort plaisante.

 

10675621_10203890306490600_524663580144239630_n.jpg

 

 

Nous passons, ce coup ci pour la première fois  une nouvelle compo : Love’s Gonna Brings Me All The Things I Need, répétée seulement durant deux scéances. Mis à part une erreur de votre serviteur que le public n’a pas pu entendre ce sera une belle réussite. Nouvelle nouveauté (Pléonasme ?) le retour de I Just Wanna Make Love To You,  non plus dans la version blues mais dans une version plus proche de celle des Rolling Stones. Nous serons obligés d’écourter le deuxième set, à cause du retard pris au début et pour éviter de voir la police débarquer. Bref, c’est dans une douce folie que le concert va se terminer. Un grand merci à tous les amis venus nous soutenir ainsi qu’aux nouveaux amis.  Rendez-vous le 11/10/2014 au Pub L’ Omnia au Mesnil Saint Denis (78)

 

10644586_10203890343211518_1797461576672700895_n.jpg

 

Cette petite revue des  chansons effectuée nous donne une idée des titres qui pourraient être enregistrées, lors d'une première scéance,  en janvier 2015 pour une sortie en novembre 2015 (en gros) soit deux ans après Rock And Roll Therapy :

 

I Don’t Mind

Too Much Is Not Enough

Each Question Is Disgusting

Love’s Gonna Brings Me All The Things I Need

When Nothing Goes Right, Go Left !

 

Et pourquoi pas :

I Just Want To Make Love To You (nouvelle version)

Gimme One More Shot (pas eu le temps de la jouer samedi)

Sharp Dressed Man

La Grange

 

10006256_10203890313850784_876299133119700548_n.jpg

 

Tout en sachant qu’à l’heure actuelle, trois nouvelles compositions sont déjà entièrement écrites, mais les essais thérapeutiques sur l’ensemble du groupe n’ont pas encore commencés et mine de rien, mettre en place une chansons originale demande parfois dix fois plus de temps, voir encore plus, que de reprendre une « Cover ». Sur ce, à vous les studios, à vous Cognac-Jay.

 

10006469_10203890299170417_6318627163815278276_n.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 18:28

10354893_10203447228413925_8174515801710024815_n.jpg

 

Samedi 26 Juillet 2014. à priori, pas la meilleure des dates pour amener du monde dans une salle de concert. Nous nous trompons, le public est là en quantité relativement importante d'ailleurs, en tenant compte des vacances estivales. Pour ce concert, nous avons décidé de faire un pari, celui de passer le premier set uniquement avec des compositions originales et le deuxième avec un best off covers. Pour tout dire c'est un peu osé, mais qui ne tente rien.....Et bien cela c’est  plutôt bien passé , les compositions sont bien jouées et elles sont bien reçues, la compilation de celles-ci ne déroute pas trop le public et ne l'incite pas à rentrer chez lui. Cette expérience restera unique, réservée au Pitchtime et son esprit culturel plus marqué qu'ailleurs, à moins évidemment qu'on nous engage pour ça pour une autre occasion.. Cette expérience aura toutefois révélé le manque de composition relativement lente, capable de reposer un peu en milieu de set, bonne note est prise et l'écriture d'un titre lent : No Pain, No Gain Blues est d'ailleurs en cours ! 

 

10532340_10203448476125117_6034372770611112690_n.jpg

 

Le deuxième set va très bien se passer également, rock à fond avec des invités multiples : Bruno, Benoit, Narbé, Thierry et pardon à ceux que j'oublie. Le public en redemandera et nous nous quitterons sur un Rockin All over the World , en rappel, qui finira la Rock And Roll Therapy de ce soir. Un grand merci au Pitchtime de nous avoir accueilli une nouvelle fois et au public venu écouter notre musique diabolique. Nous partons pour environ 6 semaines de repos musical bien mérité et nous nous donnons rendez-vous fin septembre au Cub à Saint Arnoult.

 

Message spécial à Benoît : Ce n'est pas bien d'avoir laissé ton cadeau au Pitchtime, tu passes le "prendre" quand tu veux.

 

1888586_10203447236294122_683425538111541821_n.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 18:41

 

10477392_10204130659690416_1931002758722090168_n.jpg

 

Always The Same Thing At Ben’s Blues Bar ! Oui, comme le dit la chanson « Green Eyes » c’est toujours la même chose chez Ben : Réception  au top, loge au top, public au top. Bref, cette fête de la musique 2014 dans l’ex-ville de son créateur va bien porter son nom. Nous sommes installés assez près de deux scènes qui possèdent audiblement bien plus de watts que nos Blues Junior, mais l’acoustique de la rue va remettre les niveaux à l’heure tout naturellement. Tout commence par la recherche d’un endroit pour se garer après le déchargement du matériel, un exercice qui prendra du temps….Installation en exterieur, balance rapide (peut être dix minutes ?) et l’on peut se reposer quelques temps,  manger un morceau. Ben nous gâte aussi coté cochonnailles et jus de raisin.

 

10346618_10204130666930597_1840068418563108218_n.jpg

 

 

Arrive 21h30, il est l’heure monseigneur….Nous descendons doucement dans l’arène (tout comme le roi le faisait avant nous) un petit public est déjà là. Il faut dire que déjà, sur les titres de balance, nous avions eu un petit succès non négligeable. 1,2,3,4 c’est parti pour 4h00 de musique entrecoupée d’une mini pause de 5 minutes. Au bout de la deuxième chanson, la rue est déjà bouchée, elle le sera toujours après une cinquantaine de titres dont toutes les compositions mis a part Too Much Trouble  (réservée pour le Pitchtime) et Comin’ Soon (Abandonnée sous sa forme actuelle). Tout va très bien se passer et nous aurons le grand plaisir d’une intervention de la police pour faire cesser « le bruit », Rock And Roll quoi ! Alors comme d’habitude, un grand merci à Ben, au public, à Gilles, venu de Massy ainsi qu'à  Didier.

 

 

belle-copie-1.jpg

Nous rangeons, nous discutons et l’on lève le camp en direction de nos lits parisiens vers 4h00 du matin, un retour qui sera difficile pour ma part, j’opterais pour un arrêt vers 5h30 et une sieste d’un heure trente sur l’autoroute. Dernier rendez-vous de la saison le 26/07/2014 au Pitchtime avec des surprises….We’ll Keep In Touch….

 

10448649_10204130641729967_2844236781265934531_o.jpg

 

10370360_10204130690171178_7767870190467418612_n.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 07:20

10393717_10203841450906971_477860418410515184_n.jpg

 

7 Juin 2014. Il fait chaud, très chaud, trop chaud. Arrivés à 17h00 pour deux heures d’installation et de balance en plein soleil, sans ombre c’est trop. La limite de la rupture n’est pas loin, les gouttes perlent, les guitares chauffent. Nous y arrivons tant bien que mal mais le temps nous manque pour résoudre complètement un problème de saturation dans un retour. Nous ferons avec et c’est quasiment sans prendre le temps de souffler que nous commençons le show pour 2 heures de Rock And Roll Therapy. Le public est plus nombreux que l’année dernière et il apprécie notre musique et les rafraîchissements de l’ Escargot de Sab. Il est lui aussi accablé par cette chaleur saharienne. 

 

10317793_10203841444586813_5113621216780560659_o.jpg

 

Le set va donc se dérouler de fort belle manière, les Shakin’ Mates étant visiblement passés à l’énergie solaire ! La grosse boule jaune aura la bonne idée de disparaître derrière un mur après environ 45 minutes musique ce qui va nous permettre de recharger un peu les batteries, un comble. Juste vers la fin, ce seront les moustiques qui prendront la relève ! Allez, arrêtons de râler, après le superbe concert de Montier en Der, celui de l’ Apero Rock se classera parmi les meilleurs !  Evidemment on ne peut pas faire se petit compte rendu sans remercier L’Escargot De Sab , plus particulièrement Sabrina et Luigi sans qui notre présence pour cette manifestation n’aurait pas été aussi facile.

 

10300274_10203841450426959_5797804017450310000_n.jpg

 

 

Merci également pour ce bon repas offert au quatre Shakin’ Mates après le concert, Shakin’ Mates eux même transformés en poulet rôti par trois heures de cuisson, thermostat 7 ! Merci également à la ville de Joigny pour son organisation et sa présence. J’en profiterais presque pour demander à la ville d’aider l’Escargot, il faut que de tels endroits perdurent sinon la musique live ira mourir dans un cercueil garni de CD destinés au pilon !   Don’ t Stop Blues Rockin with a good Rock And Rol Therapy !

 

10441923_10203841443906796_1143378538442633514_n.jpg

Voilà une semaine bien chargée qui se termine pour les Shakin' Mates : Trois concerts et une emission de radio, de nombreux kilometres au compteur et de beaux souvenirs dans les coeurs.

 

Photos by Marie.

 

10265660_10203841451426984_565029562142140683_o.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 08:25

ecusson-pig-pistons-250.jpg

 

Samedi 31/06/2014. Après s'être couché très tard la veille (aux environs de 4h00 du matin) , suite au concert de La Codalie, nous nous retrouvons sur l'hippodrome de Montier en Der, près de Saint Dizier, pour la manifestation organisée par Les Pistons Du Der : Le Rallye du Cochon. Nous arrivons à l'heure pour la balance (c'est tellement rare qu'un groupe soit à l'heure pour la balance dans ce genre de manifestation que nous pouvons le signaler) et nous constatons que l'organisation a mis des moyens techniques extraordinaires à notre disposition (ainsi qu'au Wayfarers, qui ouvriront le concert). Lumières, scènes, son, tout est formidablement réglé et l'ingénieur du son à la console est d'une efficacité redoutable.

 

Il faut le signaler, jamais nous n'avons eu un son, géré par un tiers, sur scène de cette qualité, proprement hallucinant. Dans ces conditions et après un bon repas, il ne sera pas trop difficile de jouer correctement. Nous pourrons juste regretter le retard pris dans le timing qui va décaler notre début de prestation d'une heure soit presque minuit au lieu de 23h00. Hélas, les motards fatigués de cette longue journée et le repas terminé vont nous quitter pour partie avant le début de notre set de deux heures. Cela n'entamera pas notre fougue et le set va se dérouler superbement bien, provoquant de beaux applaudissements, de belles danses et même deux rappels. Ce concert à été filmé et photographié, nous espérons bien rentrer en possession du film car c'est vraiment un beau souvenir, mais à ce jour, nous n’avons rien pour illustrer le présent article. Un grand merci à l'organisation, plus particulièrement à Patricia et Annick..

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 16:38

10363377_655372511203853_2978800177688365063_n.jpg

 

 

Les Shakin' Mates et La Codalie, voilà une petite ou plutôt une grande histoire d'amour qui dure depuis maintenant cinq ans peut être six, nous ne comptons plus. Si au début de cette journée, nous pouvions avoir des craintes sur le choix du jour du concert (un pont) et sur le fait que nous jouons dans la région une semaine après (Date initialement prévue en Juillet, mais déplacée par la mairie) , nous allons vite être rassurés. Même si à l'heure H la salle n'est pas aussi pleine que d'habitude, à H + 10 minutes, elle est bondée comme une fourmilière et le public est chaud de suite. Nous attaquons les quatre premiers titres avec trois compositions à l'intérieur et c'est déjà de la folie douce.

 

10341633_655372757870495_2470140247456252202_n.jpg

 

Tout le reste va être identique avec une nouvelle production de charbons ardents "Made in France"  digne de tirer des larmes à Arnaud Montebourg. Le concert va se terminer vers 1h45 dans l'hystérie totale. Une fois de plus, nous pouvons remercier chaleureusement ce public extraordinaire ainsi que Agnès et Pascal qui ont donné une âme inégalée à ce lieu.

 

10411818_655371981203906_96492246777896054_n.jpg

 

Un merci d'autant plus renouvelé que les maîtres des lieux auront la gentillesse de nous accueillir pour dormir car nous jouons le lendemain vers Saint Dizier, mais là, c'est déjà une autre histoire.  A bientôt à La Codalie. J’oubliais, nous avons joué pour la première fois sur scène deux nouvelles compositions : Too Much Is Not Enough et When Nothin’ Goes Right, Go Left !

 

10300155_655003471240757_8475835853763151032_n.jpg

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article