Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 19:01


1486718_10204382008844624_4638335331386856013_n.jpg

 

Pour les Shakin' Mates, un concert à la Codalie c'est forcement un tournant de la saison. Celui-ci n'échappera pas à la règle. De plus c'est notre dernier de l'année suite à une annulation malencontreuse d'un gig en décembre découverte par nos soins et par hasard....C'est donc la fleur au fusil que nous faisons les quelques 150 kilomètres qui nous séparent de ce lieu magique. L'installation sera un peu plus longue que d'habitude et la balance très longue ( très longue pour nous, ça veut dire 18 minutes) .

 

10409674_10204381954763272_2907016325643929789_n.jpg

Bref, les premiers clients arrivent avant la fin ce cette fameuse balance. Nous passons à table, magnifiquement servis comme d'habitude avec un petit Beaujolais Village Nouveau qui a une autre tenue que la vinasse répondant au même nom vendu chez Cora et consorts. Arrive 21h45, début des hostilités musicales, la salle est bourrée (et pas nous, je dis ça....) , il y a même eu trop de demandes de réservations pour la restauration. La troisième chanson à peine terminée, les tables ont déjà volé et le public s'agglutine devant la scène pour se trémousser. Quel bonheur ! Nous envoyons un premier set nerveux, racé et presque parfait, le deuxième répondra immodestement à la même définition. Nous sommes ébahis par la réception des chansons originales qui sont présentes à hauteur de 25 pour cent. 

 

1976886_10204381959203383_768633882119237294_n.jpg

Nous jouerons pour la première fois une nouvelle composition : I' m The Worst qui passera à merveille si ce n'est l'intro un peu bancale mais bien rattrapée. Je ne sais même plus à quelle heure nous avons fini, dans des moments de folie comme ça, avec un public a fond, on ne pense vraiment pas à regarder sa montre. Toujours est-il que nous nous retrouverons à table vers 3h15 du matin pour casser la croûte à grand coup de pâté. Le retour sera difficile, surtout les premiers kilomètres car des nappes de brouillard imposent la plus grande prudence. C'est vers 5h30 que nous pouvons enfin nous glisser dans nos lits respectifs, le devoir accompli, le cerveau rempli de beaux souvenirs, avec une seule idée en tête, revenir au plus vite !   Un grand merci à tous, Agnès (Mustang Sally), Pascal (Gardien des portes du Paradis), le staff, le public, nos fidèles amis : Nine Ja et Ray Volt et tout le public. Vous êtes tous des magiciens, vous rendez ce lieu atypique absolument incontournable. 

 

blog.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article

commentaires