Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 05:44
Le Concert du 07 Fevrier 2016 au Pelican (91/Lardy)

Dimanche 7 février 2016. Vingt ans après la première demande, nous voilà sur la scène du Pélican. Tout vient à point à qui sait attendre, si nous ne nous donnons pas de mal, nous n'avons rien : L'illustration parfaite du titre du nouvel album : No Pain, No Gain.

Le Concert du 07 Fevrier 2016 au Pelican (91/Lardy)

C'est d'ailleurs sept titres de notre nouvel album qui vont être joués en cette fin d'après-midi. Le public commence juste à arriver à 17h00 par petits groupes et même si nous ne faisons pas le plein pour notre première, peu s’en faut, la salle est très correctement remplie. Nous allons vite nous rendre compte que l’audience est très attentive en plus d'être connaisseuse. La température monte très vite et les applaudissements fusent à chaque solo ainsi qu'a chaque fin de chanson. Nous commençons par Dirty Water qui revient sous une forme légèrement modifiée et nous ajoutons au set deux chansons du répertoire de Nine Below Zero spécialement travaillés pour le Boss Gilou : Homework et Can I Get A Witness. On pourra signaler aussi une version cosmique de Crazy About Girls et le début de l’apocalypse avec une version très chaude de Caroline du Quo, décuplée par rapport à la veille où elle était déjà pas mal.....

Le Concert du 07 Fevrier 2016 au Pelican (91/Lardy)

Tout ce passe bien, les deux sets sont envoyés de fort belle manière. Il est difficile de rester modeste à force de superlatifs, mais on doit bien reconnaître que ce concert est l'un des plus beaux cartons de l'histoire Shakinmatiene, avec un public aux anges, généreux, des applaudissements, des commentaires fournis et cerise sur le gâteau les compliments de la direction qui prennent encore plus de valeur quand on connaît les personnages et l'histoire de la salle.

Le Concert du 07 Fevrier 2016 au Pelican (91/Lardy)

Le concert terminé, les ventes de disques se passent remarquablement bien...et vient le temps de ranger et de manger. Je n'ai absolument aucune idée de l'heure à laquelle nous sommes passés à table tant la fatigue nous étreint. Mais le repas va être une sorte de troisième set où nous devenons le public, Gilou et Corinne font le show. Par moment, nous sommes présents dans la cuisine des Tontons flingueurs, certaines de leurs répliques ne dépareraient pas dans un film dialogué par Audiard. De plus, le repas a été préparé avec attention, presque avec amour et c'est le ventre plein de victuailles et la tête pleine de souvenirs et de chaleur que nous rentrons nous coucher, dans un état proche de l'Ohio mais sans le moral à Zéro ! A l'heure où j'écris ces lignes, j'ai encore des douleurs tant les deux concerts du week-end ont été physique, mais quel pied !  Merci le Pélican, merci Gilou, merci Corinne, Merci Véronique. A bientôt, nous l'espérons vivement !  

Le Concert du 07 Fevrier 2016 au Pelican (91/Lardy)

Une dédicace spéciale à Galy et Franck pour leurs déplacements de 250 kilomètres !

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Lachet
commenter cet article

commentaires